Matthieu 5

13. Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes.

Le sel de la terre est un symbole très puissant dans la Bible. Il est utilisé à plusieurs reprises pour décrire: la pureté , la loyauté, la fidélité la durabilité, la permanence, la purification, la sagesse, l’utilité et le valeur.

  • Sel comme Element Preservative

Le sel était très prisé dans la culture biblique, car il servait à conserver les aliments et à donner du goût aux repas. Par conséquent, il symbolisait la pureté et le plaisir. Le sel de la terre est mentionné pour la première fois dans le livre de la Genèse, lorsque Dieu donne à Noé et sa famille l’ordre de prendre un peu de sel pour conserver leur nourriture : « Et tu prendras avec toi de toutes sortes de nourritures, et tu les mettras dans une arche ; tu prendras aussi du sel pour conserver tes aliments » (Genèse 9:3). Cet ordre divin nous rappelle que le sel est précieux et nécessaire pour préserver nos aliments.

  • Loyauté, Fidélité et Durabilité

Dans les Écritures, le sel désigne également un engagement sacré entre Dieu et Ses serviteurs. Dans l’Ancien Testament, cet engagement est symbolisé par une alliance entre Yahweh et son peuple : « Tu prendras du sel, une alliance perpétuelle » (Nombres 18:19). Ce passage montre que le sel représente une union durable entre Dieu et Son peuple.

Bible Nombres 18 :19 ( Version Darby )

Toutes les offrandes elevees des choses saintes que les fils d’Israel offrent à l’Eternel, je te les ai donnees, et à tes fils et à tes filles avec toi, par statut perpetuel; c’est une alliance de sel, à perpetuite, devant l’Eternel, pour toi et pour ta semence avec toi.

Le sel représente ainsi la loyauté, la fidélité et la durabilité de l’alliance entre Dieu et les hommes. Il symbolise également la nécessité pour les croyants de rester fermes dans leur foi et leur engagement envers Dieu, malgré les épreuves et les tentations.

  • Purification (Une force purificatrice)

Dans le Lévitique, il est prescrit d’utiliser du sel dans les offrandes faites à Dieu : “Tu mettras du sel sur toutes tes offrandes ; tu ne laisseras point manquer à ton offrande le sel de l’alliance de ton Dieu ; sur toutes tes offrandes, tu offriras du sel.” (Lévitique 2:13)

Le sel de la terre est mentionné pour la première fois dans le livre de Levitique, où il est décrit comme un ingrédient essentiel pour les offrandes sacrificielles. La présence du sel était considérée comme un signe de pureté et d’innocence. Le sel a également été utilisé pour purifier les offrandes et pour sceller des alliances entre Dieu et Son peuple.

Ezechiel 16:4

A ta naissance, au jour où tu naquis, ton nombril n’a pas été coupé, tu n’as pas été lavée dans l’eau pour être purifiée, tu n’as pas été frottée avec du sel, tu n’as pas été enveloppée dans des langes.

  • Le sel et la vie spirituelle : Marc 9:50

Dans l’Évangile selon Marc, Jésus exhorte ses disciples à avoir du sel en eux-mêmes : “Le sel est une bonne chose ; mais si le sel devient insipide, avec quoi le relèverez-vous ? Ayez du sel en vous-mêmes, et soyez en paix les uns avec les autres.” (Marc 9:50)

Cette invitation à avoir du sel en soi signifie que les disciples doivent cultiver la sagesse, la foi et la sainteté dans leur vie spirituelle. Le sel peut être considéré comme une force intérieure qui permet aux croyants de résister aux tentations et aux épreuves, et de demeurer fermes dans leur engagement envers Dieu.

  • Sagesse

Dans l’épître aux Colossiens, Paul souligne l’importance du sel dans la manière dont les croyants doivent interagir avec les autres : “Que votre parole soit toujours accompagnée de grâce, assaisonnée de sel, afin que vous sachiez comment il faut répondre à chacun.” (Colossiens 4:6)

Le sel est un symbole de sagesse et de mesure dans la communication, et il rappelle aux croyants l’importance d’utiliser des paroles pleines de grâce et de discernement pour construire des relations saines et équilibrées. En tant que disciples du Seigneur Jésus, les croyants sont invités à vivre en paix et en harmonie avec les autres, et à témoigner de l’amour et de la lumière de Dieu dans le monde.

Rehausser

 

 

Conclusion

En conclusion, nous pouvons dire que le sel est un symbole puissant dans la Bible et qu’il est chargé d’une signification plus profonde. Il est mentionné à plusieurs reprises dans les textes bibliques et symbolise de nombreux concepts : la sagesse, la vérité et la promesse divine. Le sel est donc non seulement une matière précieuse pour la conservation des aliments mais aussi un symbole fort qui renvoie à la foi et au service divin. Le sel est un symbole riche et puissant dans la Bible, illustrant des concepts clés tels que la sagesse, la fidélité, la pureté, la réconciliation et l’intégrité.

The role of salt in the Bible is relevant to understanding Hebrew society during the Old Testament and New Testament periods. Salt is a necessity of life and was a mineral that was used since ancient times in many cultures as a seasoning, a preservative, a disinfectant, a component of ceremonial offerings, and as a unit of exchange. The Bible contains numerous references to salt. In various contexts, it is used metaphorically to signify permanence, loyalty, durability, fidelity, usefulness, value, and purification.

helpful links

https://www.revisedenglishversion.com/2-Chronicles/chapter13/5

https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_du_sel_(1540)

 

When you think about suffering, what comes to mind? Do you envision bedraggled children with distended stomachs, a hospital patient hooked up to life-sustaining medical equipment, or a courageous veteran dealing with the aftermath of Post-Traumatic Stress Disorder.  Adversity seems to be a common denominator to human existence, but what does the Bible have to say about suffering?

Jesus spoke to His disciples about suffering. One of the most well-known verses reads, “If anyone would come after me, let him deny himself and take up his cross and follow me” (Matthew 16:24 ESV). The Greek word for cross in this verse is staurós. It refers to the crossbeam which the lowest criminals carried as they trudged toward their execution. The cross symbolized degradation and indescribable pain as well as sacrifice.

While the invitation to eternal life is free, it comes at a price–certain suffering.

(MULTILINE)

You must always have at least one note in the system at all times. To achieve this, either edit this current demo note with your own sermon text or create a new note using the ‘CREATE NOW’ button located in the user menu on the left side. If you create a new note, you can then remove this demo note from the system in the MANGE NOTES page.


 

x